You can never be too carefull…

Arrivée à La Guardia après un atterrissage superbe sur l’eau et vue sur Manhattan, étant plus proche de la ville que depuis JFK (30 min au lieu d’1h et 1/4 pour le centre ville) nous décidons de prendre un taxi. Enorme erreur avec notre chance habituelle nous sommes tombées sur un grincheux qui conduisait comme un fou et qui avait confondu le nom des deux hôtels. Arrivées à destination alors que nous avons dû lui décrire le chemin, il nous demande l’intégralité de la course. Et là l’explication part en queue de poisson…

Leçon n°1: avant de monter dans une voiture jaune demandez bien s’il sait où se trouve   exactement votre hôtel!

Après cette première nuit dans Big Apple nous prenons un petit déj au starbucks pour rejoindre Central Park. Cet endroit est merveilleux déjà que la pollution ne se sent pas, pour tous ceux qui ont habité dans une grande ville cela semble très familier on est juste dans un petit bout de forêt très romantique où tout le monde court, revient du foot ou du cheval… On voudrait vivre en centre ville rien que pour pratiquer des activités dans ce parc comme eux.

Nous rejoignons ensuite l’après midi des connaissances de Paris pour un petit tournage. Présentation du lieu et de nos premières impressions. Le temps de rentrer à l’hôtel en nous baladant nous avions remarqué un café assez typique et où tout le monde se rejoignait. Un vrai petit resto familial Métro Diner au coin de la 100ème et de Broadway avenue, les portions sont importantes pour pas cher et tout est bon (la viande est la même partout à NY un peu plus forte comme du gibier ou du mouton). Première journée, je crois que je veux y vivre quelques mois….

New york c’est l’Amérique en citadine : gardant les baskets bien sûr mais en travaillant beaucoup son apparence. Dans les épiceries il y a des fromages français, de la confiture Bonne Maman, des spécialités du coin comme le pop corn au cheddar, des fruits exotiques bref un grand mélange. Et pourtant dans les restaurants cela reste simple cuisine américaine (fast food), italienne, française, ou chinoise. C’est le reflet de l’immensité de ce pays. Si tout est grand l’espace comme les buildings ou les voitures leur esprit l’est tout autant. Tout est possible pour eux. Cet espace donne envie de bâtir d’aller vers la nouveauté. C’est aussi un homme qui n’a pas de quoi aller chez le dentiste mais qui vous accompagne exactement jusqu’à vôtre destination. On l’adore en surface et on oublie ses défauts.
Publicités

Pas besoin d'adresse mail, laissez simplement un nom. Merci pour le com!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s